Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 août 2011 1 01 /08 /août /2011 22:58

  Ce week-end, nous avions un ami à la maison. J'aime beaucoup avoir des invités, composer mes menus, rendre la maison accueillante, passer de bons moments avec des hôtes que l'on retrouve parfois après une longue période, rompre avec le déroulement habituel des semaines et des week-ends, faire entrer chez soi d'autres atmosphères, d'autres habitudes, d'autres conversations, d'autres points de vue.

  Mais, vous serez peut-être d'accord avec moi, recevoir des amis c'est aussi souvent s'exposer à quelques surprises en terme d'organisation. Surtout quand on a, comme moi, quelques enfants, et par conséquent une synchronisation familiale autorisant aussi peu d'improvisation que la trajectoire d'un satellite géostationnaire.

  Évidemment, ça n'a pas manqué ce week-end : notre invité, à qui nous avions proposé d'arriver le samedi soit pour déjeuner, soit dans l'après-midi, ne nous a prévenu que la veille qu'il nous rejoindrait vers quinze heures.   Malheureusement je venais de ranger mes spatules et mes casseroles après avoir préparé tout un repas pour rien (rassurez-vous, il n'a pas été perdu pour autant).

  Des anecdotes comme celle-ci, vous en avez sûrement beaucoup, comme moi.

Vous avez les amis qui ne vivent pas dans le même fuseau horaire que vous. Par exemple, sensés arriver en début de soirée, ils débarquent à 17 heures sans prévenir. Vous avez tout juste le temps de sortir de la baignoire où vous venez de poser le pied. Tant pis, vous prendrez une douche le lendemain matin.

  Certains, invités pour déjeuner, vous informent qu'ils seront chez vous à 10 heures (il y pourtant des trains toutes les heures). Vous vous demandez bien comment vous allez les occuper pendant le déjeuner des enfants, surtout que vous n'avez pas revu votre amie depuis dix ans et que son mari est un parfait inconnu.

  Vous avez aussi le groupe d'anciens camarades d'école qui s'invitent à 19 heures pour l'apéritif, alors qu'ils viennent de marcher pendant des heures au festival renommé de la ville. Ils sont tellement épuisés, et les restaurants tellement bondés, qu'ils s'incrustent jusqu'à 22 heures. Heureusement, vous aviez un bon stock de biscuits apéritif.

  D'autres, attendus à 15 heures, sonnent à 17 heures. Dommage, si vous aviez su vous auriez pu promener le bébé. Et restent jusqu'à 20 heures alors que vous découvrez, morte d'inquiétude, que votre enfant a 40 de fièvre pour la première fois de sa vie, et qu'ils ne sont pas médecins par dessus le marché. Forcément, ils attendent que les amis avec qui ils vont passer la soirée, et qui sont en retard, viennent les chercher chez vous. Avec un peu de chance, ils seront encore là pour accueillir SOS médecins.

  Et puis il y a celui qui s'annonce chez vous pour y faire une étape au cours d'une virée cycliste de plusieurs jours. Il débarque en sueur, vous oblige à déménager le couloir d'entrée pour y entreposer le vélo, et file prendre une douche, ce qui vous donne le temps de nettoyer les traces de boue dans l'ascenseur.

  « Ami, tu viens toujours trop tard, et tu pars toujours trop tôt... » Malgré toute l'affection que j'avais pour ma grand-tante, il me faut bien reconnaître que cette jolie phrase, gravée en lettres dorées sur une plaque de bois près de sa porte d'entrée n'est – hélas – pas toujours vraie.

Partager cet article

Repost 0
Published by lesbanalitesdalbane - dans Toutes
commenter cet article

commentaires

Amy 02/08/2011 08:24


Ami tu viens toujours trop TÔT, tu repars toujours trop TARD, c'est ca la vraie phrase! Excellent article blague a part!


Albane 02/08/2011 08:54



La vérité est enfin rétablie. Merci !



Qui Suis-Je ?

  • : Les extraordinaires banalites d'Albane
  • Les extraordinaires banalites d'Albane
  • : La trentaine, mariée, des enfants, une vie tout à fait banale en somme. Sauf que, aussi banale soit elle, la vie nous réserve toujours de pittoresques surprises. Une conversation, une gaffe, une confidence, une rencontre, une anecdote... ce sont ces faits saillants de la vie de tous les jours que je me décide à mettre par écrit.
  • Contact

...et sur Hellocoton

Suivez-moi sur Hellocoton

Catégories