Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 mars 2013 1 04 /03 /mars /2013 07:00

Il y a des moments dans la vie où tous vos a priori les plus fermement ancrés peuvent être balayés en un clin d’œil. C'est ce qui m'est arrivé il y a deux jours lorsque je suis allée rendre visite à la maman de l'adolescent dont la conversation vous a amusés et charmés autant que moi-même. Pendant que les enfants jouaient au salon, nous avons bavardé dans la cuisine, et j'ai eu le déplaisir de voir tomber une à une les confortables certitudes dans lesquelles je me complaisais jusqu'alors.

 

Première certitude : la santé est dans l'assiette

Elle a commencé à me donner des nouvelles de ses pieds dont elle vient de se faire opérer, avant de me transmettre les conseils de son pédicure.

- Les podologues vont avoir de plus en plus de clients dans les années qui viennent, parce que les gens se chaussent n'importe comment.

- Ah bon ?

- Surtout, il ne faut jamais porter de chaussures pointues, c'est catastrophique. (J'ai jeté un coup d'oeil circonspect à mes bottes : trop pointues ?). Pas de chaussures plates, c'est l'horreur pour les pieds (une pensée pour mes trois paires de ballerines), pas de chaussures trop étroites (un soupir en songeant à mes escarpins), pas de tongs, c'est pire que tout (ouf, je n'en porte jamais), et surtout, surtout, un bon contrefort, y compris pour vos chaussons (dommage pour mes confortables mules en velours).

- Ah bon ?

Conclusion :
La santé est dans la chaussure

 

 

Deuxième certitude : le pharmacien est mon ami

Le fils aîné est rentré de la pharmacie avec un lot de médicaments pour sa mère, qui commence à sortir les boîtes une à une.

- Il m'a mis un générique ! Je n'aime pas du tout cela. Ils disent que c'est pareil, mais moi, la dernière fois, j'ai eu des vomissements et des crampes d'estomac, j'ai dû arrêter le traitement. Et de toute façon je les refuse pour les enfants. On ne sait pas quels sont les effets secondaires, il faut attendre dix ou vingt ans pour être certain qu'ils sont inoffensifs !

- Ah bon ?

Conclusion :
Ne tombons jamais malade, c'est meilleur pour la santé

 

 

Troisième certitude : je sais comment soigner mes enfants

 

Désireuse de changer de sujet tout en exploitant les connaissances médicales de mon interlocutrice, je lui demande si elle est satisfaite de son pédiatre, expliquant que je n'ai pas une confiance absolue quant au médecin généraliste qui suit mes enfants.

- Ah mais de toute façon, me dit-elle, attentionnée, il faut faire suivre ses enfants par un pédiatre. On ne demande pas à un garagiste de faire le travail d'un plombier !

- Ah bon ?

      Conclusion :
On ne débouche pas le nez d'un enfant avec du destop

 

 

Quatrième certitude : je suis en bonne santé

Ma fille s'agite sur mes genoux.

- Vous avez commencé la diversification alimentaire ? Ne le faites pas trop tôt, elle a de l'eczéma, elle doit être allergique.

- J'en ai aussi parfois, ça doit être de famille...

- Mais vous savez, faites attention : l'an dernier, j'avais une plaque rouge qui me démangeait depuis plusieurs mois, je pensais que c'était de l'eczéma, le dermatologue de mon fils m'a dit de prendre rendez-vous, il n'a pas su ce que c'était, il a demandé une analyse. C'était un cancer...

- Ah bon ?

Je vous passe le détail de sa récente opération de la rate, de celle de ses oreilles – la pauvre a été bien éprouvée en l'espace de quelques mois -, des allergies respiratoires de son fils aîné et de la rhinite de son cadet.

Sur le chemin du retour, je me suis sentie vaguement mal à l'aise, comme prise d'un semblant de nausée et de démangeaisons diffuses ainsi que d'une étrange claudication, ne sachant plus très bien quel est réellement mon état de santé, si je serai encore vivante dans une semaine pour mon rendez-vous chez le dermatologue, si je ne devrais pas marcher pieds nus, et si les joues roses de mes enfants ne sont pas le symptôme d'une atroce maladie inconnue des médecins généralistes...

 

Conclusion :
Parler de médecine entre amis est mauvais pour la santé (et pour le moral)

 

question google

Google aussi est votre ami, ne lui parlez jamais de votre santé

Lire la suite ici

Partager cet article

Repost 0
Published by Albane - dans Toutes
commenter cet article

commentaires

ATM 07/03/2013 08:28

J'aime beaucoup la troisième conclusion, et suis complètement d'accord avec la quatrième! Rien de plus déprimant qu'un/une hypocondriaque...

Albane 08/03/2013 14:19



Elle est un peu trop portée sur les questions médicales, mais d'un autre côté elle a eu des choses assez sérieuses dernièrement, la pauvre, et pas du tout imaginaires. 



porte plume 07/03/2013 00:03

hihi... c'est clair il y a vraiment des gens spécialistes pour nous mettre mal à l'aise et le trou de la sécu... et bien... ils sont souvent dans le coup tous ces malades là...
Les médecins oui enfin... moins je le vois mieux je me porte!! et ma tribu aussi :-)

Albane 08/03/2013 14:18



Hélas parfois il faut bien les fréquenter... mais le moins possible.



working mom 06/03/2013 20:42

oulala avec l'influence de ton amie, je vais courir aux urgences, de peur que mon torticolis ne soit un cancer des os en stade terminal. Après il m'arrive d'être aussi névrosée de la médecine,
quand j'abuse de séries médicales tel grey's anatomy ou dr house.

Albane 08/03/2013 14:18



C'est comme quand j'ai regardé l'an dernier un épisode d'urgences avec une femme qui meurt en accouchant... et que j'étais enceinte. C'est moyen !



B... 06/03/2013 08:23

Ah ah ! Sympa ton amie ! JE suis sure que les joues roses de tes enfants n est pas un symptome de scarlatine, et que tes enfants se portent a merveille. Il ne faut pas oublier l essentiel, savoir
s'ecouter et ressentir. Un pédiatre m'a dit un jour que les mères ne s'écoutaient plus assez et qu'elle devraient se faire plus confiance, car elles sont capables de sentir si quelque chose cloche.
J'applique cette méthode et ne me suis jamais trompée pour ptit Hibou, ni pour les autres d'ailleurs !
Perso j'aime pas trop la compagnie des gens qui vivent avec un vidal sur les genoux et qui savent mieux que les medecins. Je trouve cela aussi dramatique sa vision des génériques.... voila j'ai
tout dit !

Albane 06/03/2013 14:45



C'est vrai qu'on finit par avoir un peu d'expérience et d'intuition, et si l'on est attentif à ses enfants on se rend compte le plus souvent que quelque chose ne va pas. Bonne santé à toi et à
tes enfants !



Cleophis 05/03/2013 22:36

Elle sera pas un brin hypocondriaque ton amie ? En tout cas, tu prends ça avec le sourire, c'est bien, c'est le genre de discussion qui pourrait faire paniquer pas mal de personnes :D

Albane 06/03/2013 14:42



Maintenant je souris, mais quand-même sur le coup je ne me sentais pas très bien...



Qui Suis-Je ?

  • : Les extraordinaires banalites d'Albane
  • Les extraordinaires banalites d'Albane
  • : La trentaine, mariée, des enfants, une vie tout à fait banale en somme. Sauf que, aussi banale soit elle, la vie nous réserve toujours de pittoresques surprises. Une conversation, une gaffe, une confidence, une rencontre, une anecdote... ce sont ces faits saillants de la vie de tous les jours que je me décide à mettre par écrit.
  • Contact

...et sur Hellocoton

Suivez-moi sur Hellocoton

Catégories