Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 septembre 2013 1 23 /09 /septembre /2013 07:00

Vous avez été nombreux à me demander des nouvelles de Xavier, et je ne saurais rester sourde à vos appels pressants... d'autant que j'ai eu la chance de discuter avec lui depuis la rentrée scolaire.

Vous vous souvenez certainement de Xavier, de son air éternellement tracassé, de sa propension à se sentir chaque jour « comme un lundi », de ses contrariétés à l'approche des dernières fêtes de Noël, et surtout de l'incendie qui a ravagé sa maison en début d'année.

Au fur et à mesure que les semaines ont passé depuis le mois de janvier, j'ai trouvé à Xavier, que je croise régulièrement à l'école où deux de nos enfants fréquentent la même classe, l'air de plus en plus sombre, les traits de plus en plus tirés, la silhouette de plus en plus voûtée par les soucis et les retards dans les travaux de restauration de sa maison incendiée.

Il y a quelques jours, début septembre, je rencontre Xavier au parc où il surveille ses deux enfants après l'école.

Il fait beau, le week-end approche, je me souviens que Xavier et sa famille avaient le projet d'emménager dans leur maison peu après l'été, à une date qui me semble devoir approcher. Je risque un :

- Comment vas-tu, Xavier ?

Je n'aurais pas dû : Xavier a l'air exténué et totalement démoralisé. J'imagine que les travaux ont pris du retard et que, à l'heure actuelle, il désespère de pouvoir retourner chez lui avant la fin de l'année. En effet je l'entends soupirer :

- C'est-à-dire que nous ne sommes toujours pas chez nous...

- Ah bon, et il y en a pour combien de temps ?

- Deux semaines.

En fait, tout va bien, mais paradoxalement Xavier semble se sentir de plus en plus mal à mesure que l'heureux dénouement approche. Je prévois une crise d'angoisse le jour de l'emménagement. Mais Xavier continue.

- Au fait, tu es au courant pour le deuxième ?

J'acquiesce : je savais déjà qu'un second incendie avait débuté dans le logement provisoire que Xavier occupe avec sa famille depuis l'incendie de sa maison.

- On n'en a jamais parlé à mon père. Déjà qu'il n'a plus dit un mot pendant deux mois, quand il a appris pour le premier...

Xavier m'a expliqué les raisons de ce mutisme. Si je vous dis que le père de Xavier, à l'âge de dix-huit ans, a perdu ses propres parents dans l'incendie qui ravagea leur maison, vous ne me croiriez pas.

Et pourtant... c'est vrai.


Rendez-vous sur Hellocoton !

Partager cet article

Repost 0
Published by Albane - dans Toutes
commenter cet article

commentaires

Bécasse 06/10/2013 11:21

J'espère pour Xavier que le vent va tourner et que la chance sera au rendez vous, car si cet homme semble se complaire dans les malheurs, il semble aussi avoir des raisons d'être timoré.

Albane 10/10/2013 15:25



Oui, c'est ce que je suis dit aussi, il y a un passif qui explique certaine partie de son attitude. Je m'associe à ces voeux que vous formez pour lui.



Céline 30/09/2013 14:04

En 1990 nous avons eu un incendie le jour de l'an et nous avons failli perdre mon frère. Problème électrique dans un appartement neuf... 10 ans plus tard, incendie de nouveau dans un autre
appartement, toujours problème électrique... dans les deux incendies nous avons perdu nos animaux (chien, chat et mon perroquet), et nous avons réussi à nous en sortir... Une amie nous a dit que
c'était une sorte de purification. Mais honnêtement, aujourd'hui encore, ma mère est très marqué, mes frères et moi, avons des tocs comme vérifier le gaz, ou même faire attention aux installations
électriques... Je peux comprendre l'état de Xavier, car rien n'est pire que de tout perdre dans un incendie...

Albane 10/10/2013 15:24



Comme je comprends vos craintes... C'est si rapide, dit-on, un incendie, et cela peut ne rien laisser derrière lui... (Merci pour votre passage !)



Madame Zèbre à Pois 26/09/2013 21:39

Ouf ! Xavier va bien.
Je crois toutefois qu'à ce stade, on peut parler de malédiction familiale. Xavier & consorts, les Kennedy parisiens.

Albane 10/10/2013 15:22



Il faut souhaiter que la malédiction ne passe pas la nouvelle génération... parce que, oui, c'est un peu inquiétant tout ça.



Avis 23/09/2013 21:06

Il faudrait créer une oeuvre caritative pour la famille de Xavier ! Et elle aurait intérêt à collecter beaucoup de fonds.

Albane 26/09/2013 10:12



Oui, parce que le malus de leur assurance habitation a dû flamber (sans jeu de mot)...



sous les galets 23/09/2013 14:43

Donc je disais, ce pour le coup, ce n'est vraiment pas drôle en fait. Que j'avais de la peine pour lui, vraiment.
Ceci dit, garde quand même un minimum de distance, je ne suis pas sûre qu'il porte chance ton Xavier (même si la gentillesse ne nuit pas c'est sûr hein...mais bon, quand même)

Qui Suis-Je ?

  • : Les extraordinaires banalites d'Albane
  • Les extraordinaires banalites d'Albane
  • : La trentaine, mariée, des enfants, une vie tout à fait banale en somme. Sauf que, aussi banale soit elle, la vie nous réserve toujours de pittoresques surprises. Une conversation, une gaffe, une confidence, une rencontre, une anecdote... ce sont ces faits saillants de la vie de tous les jours que je me décide à mettre par écrit.
  • Contact

...et sur Hellocoton

Suivez-moi sur Hellocoton

Catégories