Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 juillet 2012 3 11 /07 /juillet /2012 08:10

  Pour patienter entre les différents rendez-vous de ma journée glucose, j'avais emprunté à mes parents, chez qui j'avais déposé les enfants, un livre distrayant et drôle, un livre que j'avais déjà lu mais de ceux qu'on ne se lasse pas de relire.

  Je l'ai ouvert entre l'entretien avec le médecin et la rencontre avec la diététicienne, assise sur une chaise dans un couloir de l'hôpital, bien contente de pouvoir penser à autre chose qu'à ma ration de glucose et à mon équilibre alimentaire.

  Et puis, alors que j'entamais en souriant le second chapitre, un petit signet a glissé sur mes genoux. C'était un morceau de ticket de caisse soigneusement déchiré, plié en deux, qui avait servi de marque page au précédent lecteur de ce livre, et qui y était resté, oublié, pendant des années.

  Pendant plus de six ans : en dépliant le morceau de papier, j'y ai reconnu l'écriture familière de ma grand-mère, celle qui ne sortait jamais sans emporter des pansements pour soigner les égratignures de ses petits-enfants. Entre une annotation un peu mystérieuse, peut-être un livre qui lui aurait été recommandé, et le nom de la boutique qui avait émis le justificatif suivi du nom familier de la rue où celle-ci est située, j'ai découvert, de son écriture, une ancienne adresse où j'avais vécu quelques mois lorsque j'étais parisienne, peu de temps avant mon mariage. J'ai reconnu le numéro de l'immeuble, que j'avais oublié, j'ai repensé au week-end que j'avais passé chez elle depuis Paris, et au couloir où se trouvait la boîte aux lettres qui avait détenu les courriers qu'elle m'avait adressés – parmi les derniers qu'elle ait rédigés de cette même écriture qui surgissait devant moi, par hasard, car l'année suivante ma grand-mère n'était plus.

  J'ai fini ce livre, parmi les derniers qu'elle ait lus, et je l'ai rendu à mes parents à qui, comme moi, elle avait dû l'emprunter. J'ai gardé le signet : peut-être le glisserai-je dans un autre ouvrage où il me servira de marque-page ; peut-être le retrouverai-je, un jour, avec surprise et émotion, dans une salle d'attente ou sur un quai de gare.

Partager cet article

Repost 0
Published by Albane - dans Toutes
commenter cet article

commentaires

La Belette 18/07/2012 09:48

Bon, moi je ne risque pas de retrouver un jour une recette écrite par ma grand-mère vu qu'elle exprimait son apogée gastronomique dans des pommes de terre à l'eau, mais tout le reste... Très joli
billet, Albane (le glucose te réussit)!

Albane 19/07/2012 06:59



Merci, chère Belette, je continue ma cure de glucose, on va maintenant passer aux truffes au chocolat hongroises. Sache pour autant que je n'ai rien contre les pommes de terre à l'eau...



Ginger 17/07/2012 10:28

Je dirais sobrement, comme Top : bel article !

Albane 19/07/2012 06:58



Merci, tu es toujours au top.



Ginger 17/07/2012 10:26

Mais que n'as-tu laissé le signet dans ce livre familial ma chère Albane ?! Il va falloir que j'en fabrique un autre et que je te l'envoie pour remplacer, mais ce ne sera pas tout à fait la même
chose...

Albane 19/07/2012 06:57



J'ai pris la liberté de le garder... peut-être parce que c'était mon adresse qui était marquée dessus. C'est ça qui était frappant.



Alphonsine 13/07/2012 13:48

J'oublie régulièrement mes marque-pages dans mes livres. J'aime les retrouver plusieurs années plus tard. J'aime aussi trouver les signets des lecteurs précédents lorsque j'achète mes livres chez
Emmaüs. Le livre a ainsi toute une histoire !
Que lisais-tu ?

Albane 15/07/2012 10:11



Comme je le disais à Laeticia, je lisais un roman de Wodehouse.


Quand on tombe sur un marque-page laissé par un autre lecteur dans un livre, on a l'impression, presque indiscrète, d'y découvrir un fragment de lui-même...



Pascale 13/07/2012 08:04

Oh que j'aime ce billet, Ces souvenirs retrouvés par hasard, dans des fonds de poche, ces marques pages ou annotations dans un roman... ce sont presque les premiers "blogs"...
Merci de me replonger dans ces "moments mémoire" si importants!

Albane 15/07/2012 10:08



De même lorsque l'hiver arrive et que l'on retrouve une vieille liste de courses dans la poche de son manteau. On se souvient alors brusquement des amis qu'on allait recevoir et du menu qu'on se
proposait de leur servir. Ces épisodes sont toujours inattendus et savoureux.



Qui Suis-Je ?

  • : Les extraordinaires banalites d'Albane
  • Les extraordinaires banalites d'Albane
  • : La trentaine, mariée, des enfants, une vie tout à fait banale en somme. Sauf que, aussi banale soit elle, la vie nous réserve toujours de pittoresques surprises. Une conversation, une gaffe, une confidence, une rencontre, une anecdote... ce sont ces faits saillants de la vie de tous les jours que je me décide à mettre par écrit.
  • Contact

...et sur Hellocoton

Suivez-moi sur Hellocoton

Catégories