Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 avril 2012 4 05 /04 /avril /2012 07:00

  Je connais Emeline depuis un certain nombre d'année. Emeline a beaucoup de qualités, elle est très gentille, douce et enjouée. Mais elle a un don, qu'elle ne soupçonne même pas, pour jeter un froid dans la conversation. Il suffit de lui demander si elle est allée récemment au cinéma. Ne comptez pas sur elle pour aller voir des films à succès : je doute qu'elle ait jamais entendu parler de Twilight, elle ignore que Tintin a été récemment adapté au cinéma, et elle n'a certainement jamais vu de film en 3 D.

  Cela ne l'empêche pas de se rendre de temps en temps dans une salle obscure, assister à la projection d'oeuvres plus obscures encore, d'autant qu'elle oublie généralement leur titre.

“J'ai vu un film, j'ai oublié son nom, c'était l'histoire d'un homme qui meurt dans les attentats du World Trade Center, et avant de mourir il essaie de téléphoner chez lui, il laisse trois messages sur le répondeur, son fils les découvre et cache le magnétophone pour que sa mère ne les entende jamais, et il passe toute sa vie par la suite à tenter de découvrir ce qu'ouvrait une clé laissée par son père, et en fait elle n'ouvrait rien du tout, mais c'était sa façon de faire son deuil et de retrouver son père.”

  Samedi soir, nous avions réuni quelques proches à l'occasion de la venue d'Emeline, tout le monde était bavard et de bonne humeur deux minutes avant, mais d'un seul coup le silence est tombé. Toute vélléité d'aborder un sujet léger ou drôle semblait devenue tout à fait inopportune. Il n'y avait plus qu'à finir d'une traite son verre de martini.

“C'était très bien, j'ai passé tout le film à pleurer, ça m'a beaucoup plu”.

  Pour rompre le silence, l'un des membres de l'assemblée, espérant sans doute qu'Emeline en vienne à parler d'Intouchables, lui demande :

“Et tu as vu autre chose récemment ?”

“Oui, j'ai vu un autre film, il y a quelques mois, c'était l'histoire d'un adolescent qui avait été abandonné petit par sa mère, il finit par la retrouver, mais elle se drogue, elle le bat, il s'enfuit, il tombe dans la délinquance, à la fin il se suicide après l'avoir tuée.”

  Après quelques instants de silence recueilli, Emeline termine, les yeux brillants :

“C'était très beau, j'ai pleuré pendant tout le film. J'ai beaucoup aimé”.

  Tout d'un coup la vie apparaît aussi sombre que le fond d'une bouteille de porto. On n'entend plus que les glaçons qui s'entrechoquent dans les verres.

“C'était avec un acteur connu, rajoute Emeline, inconsciente du malaise général, attendez, comment s'appelle-t-il... ah oui, Tom Hanks.”

“Ah Tom Hanks !” s'écrie le reste de l'assemblée d'une seule voix, soulagée de pouvoir se raccrocher à un élément connu et positif.

  La ronde des biscuits apéritif reprend, le niveau des alcools descend à nouveau dans les verres.

“Et sinon, Emeline, qu'est-ce que tu lis en ce moment ?”

  Qui a posé la question, je ne m'en souviens plus, mais c'était une mauvaise idée.

Partager cet article

Repost 0
Published by Albane - dans Toutes
commenter cet article

commentaires

virginieQ 08/04/2012 22:45

ce qu'elle lit ? La rubrique Nécrologie du Parisien ?

Albane 09/04/2012 10:39



En l'occurence non, elle nous a parlé longuement d'un roman qui m'a paru assez fade et pas très joyeux... (elle n'a pas dit si elle avait pleuré).



Stiop 05/04/2012 22:48

Les films d'auteur, les films d'horreur, on mélange tout avec un Martini.

Albane 06/04/2012 09:44



Un bon coktail, à servir on the rocks.



Ginger 05/04/2012 15:15

Quelque chose me dit qu'elle est mûre pour aller voir le dernier film russe d'Andrei Zviaquintsev...

Albane 05/04/2012 22:33



Je saurai cela la prochaine fois que je la verrai.



Alphonsine 05/04/2012 11:45

Quelle horreur, les gens qui aiment les drames et qui s'en délectent. Emeline doit penser qu'il est mauvais de rire dans la vie. On m'a fait un jour le reproche de rire. "Il faut tout prendre avec
sérieux". C'était un jeune homme qui me faisait cette déclaration. On pourrait peut-être essayer un rapprochement entre les deux ?

Albane 05/04/2012 22:32



Je ne crois pas qu'Emeline pense qu'il soit mauvais de rire... mais force est de reconnaître qu'elle aime pleurer au moins au cinéma. En ce qui concerne le rapprochement en question, j'aurais
plutôt l'idée de lui proposer au choix un joyeux drille ou un gai luron (avis aux amateurs). Histoire de rééquilibrer les choses !



La belette 05/04/2012 11:19

Ce qui s'appelle une personne anxiogène... Gentille, mais anxiogène.

Albane 05/04/2012 22:30



Elle ne le fait pas exprès, mais une chose est sure : si je dois un jour aller au cinéma avec elle, je ne la laisse pas choisir la séance.



Qui Suis-Je ?

  • : Les extraordinaires banalites d'Albane
  • Les extraordinaires banalites d'Albane
  • : La trentaine, mariée, des enfants, une vie tout à fait banale en somme. Sauf que, aussi banale soit elle, la vie nous réserve toujours de pittoresques surprises. Une conversation, une gaffe, une confidence, une rencontre, une anecdote... ce sont ces faits saillants de la vie de tous les jours que je me décide à mettre par écrit.
  • Contact

...et sur Hellocoton

Suivez-moi sur Hellocoton

Catégories