Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 mai 2013 1 13 /05 /mai /2013 07:00

Vous vous demandez peut-être ce que j'ai bien pu faire ces derniers jours qui m'a empêchée d'alimenter mon blog par autre chose qu'une citation de Gandalf le Gris ?

Oui, j'ai été très occupée. Et, compte tenu de l'intérêt que la chose ne peut manquer de représenter à vos yeux, je me dois de vous l'expliquer.

Maintenant que les fixations de Matéo ont définitivement – du moins je l'espère – résolu notre contrariant problème de lunette de WC, j'ai décidé de me lancer dans une autre opération de grande envergure dans le même domaine « sanitaire et social »,

le matelas à langer.

En tant que parents, en effet, nous sommes bien obligés de penser aussi au confort de nos enfants et en l’occurrence à la plus jeune d'entre eux qui, alors que nous trônons, droits et fiers, le port altier, dignement assis sur notre cuvette de WC toute neuve, n'a eu droit depuis sa naissance qu'à un matelas à langer dans un état de délabrement si avancé qu'il pourrait à lui seul constituer un plaidoyer implacable contre les familles dites « nombreuses » et la précarité de leurs conditions de vie.

Imaginez : plus de six ans d'utilisation quotidienne, quatre, six, huit fois par jour, quatre enfants – sans compter les invités – des milliers de changes, des milliers de couches propres, des milliers de couches pleines : on peut dire qu'il en aura vu de toutes les couleurs.

A tant nous rendre service, il est en train de rendre et l'âme et la mousse, celle dont il est garni qui tombe morceau par morceau des déchirures béantes défigurant son joli motif « nounours et ballons » et lui faisant perdre petit à petit tout son moelleux et tout son confort.

 IMG 3591

Avant


Avec un peu de nostalgie pour tous ces bons moments passés penchée au dessus de lui et de ses occupants successifs, repensant à ce jour lointain où je l'avais choisi alors que je n'étais qu'une future maman ignorant encore les principes les plus élémentaires de l'hygiène infantile, j'ai décidé de lui trouver un successeur.

L'opération a été plus aisée que celle de la lunette de WC, et je suis repartie de mon supermarché Hypermachin le cœur aussi léger qu'une couche vide, mais chargée de mon nouveau plan de travail dont je suis heureuse de vous présenter le motif « girafes et éléphants », auquel hélas, soit dit en passant, ma fille de huit mois a été parfaitement indifférente.

 IMG 3589

Après


Prochaine échéance : je me demande si je ne vais pas acheter une nouvelle poubelle.

Je vous tiens au courant.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Albane - dans Toutes
commenter cet article

commentaires

La Belette 13/05/2013 23:34

Détrompe-toi, là, ta fille fait l'indifférente, mais elle s'en souviendra longtemps. TU nous diras pour la poubelle, si tu peux l'assortir au matelas langer, c'est mieux.

Albane 14/05/2013 10:04



Bah écoute j'ai du mal à en trouver en magasin. Je voudrais customiser moi-même ma poubelle mais malheureusement je n'ai pas encore trouvé de tuto sur internet. Au fait ils sont comment les
matelas à langer au Maroc ?



Stelda 13/05/2013 17:16

Tant qu'on ne l'a pas vécu, on ne réalise pas l'importance de ce moment. Le remplacement d'un matelas à langer est un point fondateur pour une famille ;-).

Albane 14/05/2013 10:02



Mais parfaitement. C'est exactement comme le choix d'un sac à main.



Alphonsine 13/05/2013 15:57

Tu soulèves ici une question existentielle : combien de matelas à langer ai-je usé (respectivement mes enfants) ?
Je n'ai souvenir d'en avoir acheté qu'un seul... puis je l'ai recouvert d'une toile étanche spécial voile de bateau. Elle a tenu jusqu'au dernier !
Oui, je sais, je suis radine.

Albane 14/05/2013 10:01



Ingénieux ! D'ailleurs, à ce propos, j'y pense : on pourrait aussi se passer de matelas et les poser à même la planche, non ? 



sous les galets 13/05/2013 13:22

ha mais non en fait...(satané téléphone), l'autre avait du rose et celui-là n'en a pas...Albane! Allo, tu as une fille je te rappelle!!!

Albane 14/05/2013 10:00



Ah zut, non mais c'est vrai tu as raison ! Je cours le repeindre à l'éosine.



sous les galets 13/05/2013 13:21

excellent, il est beaucoup plus "girly" que l'autre, ce qui est très bien si tu ne veux pas que ta princesse vire garçon manqué comme tu semblais le craindre. Néanmoins, toutes mes félicitations
Albane d'avoir conservé le même matelas pour trois enfants, ça veut dire que tu prends soin du matériel du puériculture!

Albane 14/05/2013 10:00



Oui, enfin disons que j'ai attendu qu'il soit usé jusqu'à la corde (disons la mousse) pour le changer.



Qui Suis-Je ?

  • : Les extraordinaires banalites d'Albane
  • Les extraordinaires banalites d'Albane
  • : La trentaine, mariée, des enfants, une vie tout à fait banale en somme. Sauf que, aussi banale soit elle, la vie nous réserve toujours de pittoresques surprises. Une conversation, une gaffe, une confidence, une rencontre, une anecdote... ce sont ces faits saillants de la vie de tous les jours que je me décide à mettre par écrit.
  • Contact

...et sur Hellocoton

Suivez-moi sur Hellocoton

Catégories