Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 décembre 2013 1 16 /12 /décembre /2013 09:07

Samedi soir nous avions des invités, dont une amie, Rose-Marie, dont je ne connaissais encore le mari que de vue. J'avais bien une légère appréhension, dont j'avais fait part à mon mari : « Je pense que nous allons passer une bonne soirée. Je crains seulement que Charles ne soit un peu mufle ».

Mon appréhension s'est révélée assez fondée, Charles s'est révélé fidèle à l'image qu'il m'avait laissée. Petit aperçu (pour votre gouverne) :

Le goujat arrive chez vous (après tout le monde), avec sa femme et un casque à la main, pour bien vous faire savoir qu'il est venu en scooter (alors qu'il habite à 300 mètres).

Le goujat ne vous connait ni d'Eve ni d'Adam mais il se sent tout de suite à l'aise chez vous (trop à l'aise).

Le goujat rit très fort (à ses propres plaisanteries, souvent grasses).

Le goujat a parfois les pieds qui le démangent, alors il enlève ses chaussures et se gratte les orteils.

Le goujat étale ses jambes sous la table si bien que vous ne pouvez plus bouger les vôtres.

Le goujat se sert lui-même en vin mais ne termine pas son assiette.

Le goujat vous fait habilement savoir qu'il est à la tête d'une entreprise de 100 personnes et que le mois dernier il a « fait » 180 millions.

Le goujat porte un jean troué (il n'a peut-être « fait » que 60 millions en novembre) et vous fait vous sentir soudainement atrocement endimanché.

Le goujat détourne toute la conversation pour discuter avec d'autres invités de tierces personnes inconnues de ses hôtes.

Le goujat consulte son téléphone tout au long de la soirée.

Le goujat vous demande de but en blanc « T'as quel âge, toi ? ».

Le goujat parle très fort mais sa femme, qu'avant de le rencontrer, vous connaissiez plutôt bavarde, se tait. Il a l'air jovial et épanoui alors que sa femme a les traits tirés accusés par le maquillage appliqué pour l'occasion.

 

Vous en connaissez, vous, des goujats ?

Bouquet.jpg

Le goujat, au moins, nous a apporté de jolies fleurs
(mais je soupçonne sa femme de les avoir choisies)

 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Partager cet article

Repost 0
Published by Albane - dans Toutes
commenter cet article

commentaires

sous les galets 03/01/2014 13:29

Chère Albane est-ce le goujat (qui se sert de vin tout seul mais qui ne finit pas son assiette) qui te fait délaisser ton blog?
Une belle année...reviens nous quand même

Albane 03/01/2014 21:45



Merci Galéa, je suis très touchée de ton message. Je reviens très vite, après des vacances pleines de rebondissements et d'aventures extraordinaires (ou pas). Bonne année à toi aussi et à très
bientôt !



so 28/12/2013 22:05

"Goujat" , j'adore ce mot ! je devrais l'employer plus souvent tiens.
Ici on dit des "facheux", mais c'est sans doute parce que ceux que nous connaissons ne cumulent pas toutes les qualités de ton goujat à toi !

Albane 03/01/2014 21:44



Facheux, j'aime beaucoup aussi, ça a un petit côté désuet qui me plait. Bonne année avec un minimum de facheuses rencontres !



Jessie 27/12/2013 16:23

On en connait pas mal avec ma meilleure amie ! C'est pour ça qu'on a créé le site MonConnard.com (http://www.monconnard.com/) pour que les nanas puissent balancer sur les goujats, les radins, les
obsédés... Bref, sur les connards qu'elles rencontrent ! Et franchement, il y en a pas mal...

Albane 03/01/2014 21:43



Oh ça c'est un concept auquel je prédis un grand succès !



Angèle 19/12/2013 08:56

Bon, eh bien je ne suis pas sure d'en avoir rencontré un de cet ampleur, ou alors j'ai préféré rapidement l'oublier...
J'ai aussi la version light du goujat, marié à une femme effacée qui pourtant a beaucoup de mérite.
Bref, c'est un coq dans sa basse cour, modèle archétype du Bilieux, et en général, rien ne les fait changer d'avis ou ouvrir les yeux....
Merci pour ce billet truculent, même si j'imagine que tu aurais préféré une autre soirée....

Albane 03/01/2014 21:39



Ah, toi aussi tu en connais... En effet on peut se demander ce qui pourrait les déstabiliser, à part une énorme tuile (genre la ruine ou autre joyeuseté - qu'on ne va pas jusqu'à leur souhaiter,
surtout pour le reste de leur famille) tellement ils sont contents d'eux...



Ginger 19/12/2013 00:32

Génial le coup des chaussettes, pourquoi se gêner quand on est invité, non mais franchement ?!! Il a carrément trop raison ce goujat !

Albane 03/01/2014 21:37



C'est vrai, on se met souvent la pression pour paraître à son avantage, alors qu'en fait il faut être nature !



Qui Suis-Je ?

  • : Les extraordinaires banalites d'Albane
  • Les extraordinaires banalites d'Albane
  • : La trentaine, mariée, des enfants, une vie tout à fait banale en somme. Sauf que, aussi banale soit elle, la vie nous réserve toujours de pittoresques surprises. Une conversation, une gaffe, une confidence, une rencontre, une anecdote... ce sont ces faits saillants de la vie de tous les jours que je me décide à mettre par écrit.
  • Contact

...et sur Hellocoton

Suivez-moi sur Hellocoton

Catégories