Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 mars 2014 5 21 /03 /mars /2014 09:43

Discrètement abrité des regards, il se fait oublier, toute l'année, ne se laissant apercevoir qu'à condition de pencher la tête par la fenêtre de la chambre au Nord. Il se fait oublier, sauf lorsque les temps sont mûrs, à l'époque où le printemps envoie ses premiers signes.

Il a senti sur ses branches nues un rayon inattendu, et avec la lumière douce qui baignait sa ramure une douce chaleur a réchauffé sa sève endormie. Il a tressailli, redressant ses bourgeons vers le ciel et puisant dans l'azur l'espoir et la vie qui s'étaient échappés tout l'hiver. Alors, discrètement abrité des regards, une par une il a fait jaillir ses fleurs et s'est couvert de son éclatante parure blanche.

Il y a quelques jours j'ai été surprise de le voir si tôt si beau et frais, et chaque jour en levant et baissant les stores, j'ai penché la tête par la fenêtre de la chambre au Nord pour voir éclore sur ses branches frêles les boutons immaculés, duveteux et soyeux dans la fraîcheur de l'aube ou la douceur du couchant doré. Dans sa blancheur virginale, à peine effleuré par un souffle de vent, nourri de la seule pureté de l'air, discrètement abrité des regards, il offrait fièrement sa splendeur printanière au bleu profond des cieux limpides.

Mais cette nuit le vent s'est levé et l'averse tombe sans discontinuer, abattant sans pitié à terre les fragiles pétales blancs alourdis par les gouttes. Le ciel couvert est d'un blanc grisâtre et dans la brume les pauvres fleurs flétries semblent devenues grises aussi. Le printemps est venu, le printemps est parti, et quand il reviendra le petit arbre aura perdu toute sa parure.

Mais la vie, mais l'espoir, malgré la pluie, malgré le froid, ne s'endormiront pas, et quand il reviendra le printemps trouvera le petit arbre couvert de feuilles tendres et attendant l'été.

 

2-4953-copie-2.JPG

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Partager cet article

Repost 0
Published by Albane - dans Toutes
commenter cet article

commentaires

Linda 25/03/2014 08:35

C'est vrai que ce doit être un plaisir d'avoir cet arbre sous les yeux en ce moment ! Mais cela n'explique pas tout seul comment vous pouvez écrire des billets si pleins de charme.

Albane 25/03/2014 10:14



C'est l'air neuf du printemps qui m'inspire (non, en fait, c'est surtout que quand on ne sait pas quoi dire, on parle de météo, c'est connu).



sous les galets 22/03/2014 13:46

Ca te réussit vraiment bien les hormones de ta grossesse.....très joli billet

Albane 25/03/2014 10:12



Profites-en, ça ne devrait plus durer très longtemps !



Ginger 22/03/2014 00:23

Pas facile d'être un petit arbre en fleurs (mais très bel article) !

Albane 25/03/2014 10:11



Merci Ginger ! Cela ne dure que si peu de temps, un arbre en fleurs.



Stiop 22/03/2014 00:04

Ton inspiration est comme une jardin fleuri, c'est tellement délicat.

Albane 25/03/2014 10:10



Merci Stiop, merci à toi de t'être égaré dans ce jardin !



isis 21/03/2014 15:08

Ce fragile petit arbre en fleur qui symbolise la vie revenue est émouvant !
En lui la promesse de la continuité, en lui la beauté qui se révèle à celui qui sait la voir...

Albane 25/03/2014 10:10



Il est si fragile et éphémère dans sa floraison qu'il faut savoir saisir l'image avant qu'elle ne disparaisse.



Qui Suis-Je ?

  • : Les extraordinaires banalites d'Albane
  • Les extraordinaires banalites d'Albane
  • : La trentaine, mariée, des enfants, une vie tout à fait banale en somme. Sauf que, aussi banale soit elle, la vie nous réserve toujours de pittoresques surprises. Une conversation, une gaffe, une confidence, une rencontre, une anecdote... ce sont ces faits saillants de la vie de tous les jours que je me décide à mettre par écrit.
  • Contact

...et sur Hellocoton

Suivez-moi sur Hellocoton

Catégories