Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 juillet 2011 4 28 /07 /juillet /2011 14:51

  Je ne sais pas si vous avez remarqué ce phénomène étrange, mais lorsque nait votre enfant, votre premier enfant, en un instant le monde change du tout au tout. Vous avez l'impression que tout est toujours pareil, mais c'est faux. Je ne veux pas parler des nuits difficiles, des pleurs du bébé, du fait que vous passez votre temps à la pharmacie alors que vous n'y mettiez jamais les pieds auparavant, et qu'en revanche vous n'allez plus jamais au restaurant, de ce genre de changements que, somme toute, vous pouviez prévoir à l'avance, et dont, en tout cas, on vous avait informé.

  Non, ce dont je vous parle est tout à fait différent. Personne ne vous prévient avant, et d'ailleurs vous ne le découvrez pas forcément tout de suite. Mais le changement est là, et rien ne sera plus jamais comme avant.

  Cela m'est apparu, à moi, brutalement, alors que mon aîné avait quatre mois, et que je viens de faire la connaissance d'une jeune femme de mon quartier, Marie-Laure, qui a déjà des enfants, et qui m'invite très gentiment à prendre un café chez elle. Je sonne, Marie-Laure est en pleins travaux de peinture, elle m'avait laissé un message pour déplacer le rendez-vous mais mon téléphone était en panne.

  Vous qui n'avez pas encore d'enfant, vous pouvez remarquer au passage que quand vous en avez, toutes les invitations à prendre un café ou un goûter sont systématiquement repoussées au moins deux ou trois fois, pour cause d'enfant malade, de rendez-vous médical mal noté, de course de dernière minute, de débarquement de belle-mère ou autre raison impérieuse. Par conséquent, il est impératif de consulter très régulièrement la messagerie de votre téléphone.

  J'en reviens à Marie-Laure, qui, très aimablement, puisque j'avais fait le déplacement, pose ses pinceaux, et me retient pour le café en interrompant ses travaux.

  Et c'est à ce moment précis que j'ai compris que le monde avait changé, ou peut-être que j'avais changé de dimension, d'univers, de chrono-espace, que sais-je. Autrefois, avant la naissance de mon premier enfant, je vivais dans un monde peuplé d'hommes, de femmes, et d'enfants. Cela vous paraît évident. Mais dans le monde qui est le mien maintenant, les hommes et les femmes ont disparu. Les enfants sont toujours là, eux, mais autour d'eux n'existent plus que des créatures nouvelles, à l'exclusion de toutes les autres :

 des papas et des mamans.

  « Oui, si tu veux, Albane, c'est ce que je disais à une autre maman hier, il y a beaucoup de mamans au foyer dans le quartier, et puis il y a un groupe de papas qui se réunissent le samedi pour jouer au football, d'ailleurs j'aimerais bien faire du tennis avec une maman, mais avec d'autres mamans on prépare la fête de l'école et je te ferai faire connaissance des mamans du quartier. Oh j'ai oublié, il y a un papa de l'école qui doit passer déposer son fils à la maison... »

  Pas d'homme, pas de femme, pas de père ni de mère d'ailleurs (à l'exception du Père Noël, naturellement). Juste des papas, et des mamans.

   Et j'ai le regret de vous annoncer que si vous n'êtes ni un papa, ni une maman, ni un enfant, vous n'aurez pas vraiment d'existence dans ce monde. A moins – et c'est votre dernière chance – d'être un papi, une mamie, ou, à l'extrême rigueur, une nounou.

Partager cet article

Repost 0
Published by lesbanalitesdalbane - dans Toutes
commenter cet article

commentaires

Chou 28/07/2011 23:06


Mais c'est quoi une Kiki ??


lesbanalitesdalbane 29/07/2011 09:29



Oui, d'ailleurs c'est quoi une Kiki ? ;)



Papa_du_38 28/07/2011 22:09


Très bon article, j'ai moi aussi constaté le même phénomène étrange !


Albane 28/07/2011 22:58



Ah, je ne suis donc pas la seule, cher Papa_du_38...



Kiki 28/07/2011 19:54


Et une Kiki, ça compte pour koi exactement ?


Albane 28/07/2011 21:34



Oh, un surnom pareil a sans aucun doute une place de choix au pays des bisounours.



Qui Suis-Je ?

  • : Les extraordinaires banalites d'Albane
  • Les extraordinaires banalites d'Albane
  • : La trentaine, mariée, des enfants, une vie tout à fait banale en somme. Sauf que, aussi banale soit elle, la vie nous réserve toujours de pittoresques surprises. Une conversation, une gaffe, une confidence, une rencontre, une anecdote... ce sont ces faits saillants de la vie de tous les jours que je me décide à mettre par écrit.
  • Contact

...et sur Hellocoton

Suivez-moi sur Hellocoton

Catégories