Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 novembre 2012 6 03 /11 /novembre /2012 11:27

  Pendant ces vacances de la Toussaint nous avons reçu mes beaux-parents venus passer quelques jours avec nous et profiter de leurs petits-enfants, notamment leur toute nouvelle petite-fille.

  Malheureusement, malgré les bons moments familiaux que nous avons passés, et comme à chaque fois, la douloureuse vérité m'est apparue à nouveau, comme elle a dû leur apparaître également :

Je ne suis pas la belle-fille idéale dont ils auraient pu rêver

  J'ai beau faire beaucoup d'efforts, il reste un certain nombre de points irréductibles qui créeront toujours distance et incompréhension entre nous. A savoir :

  • Je n'éprouve aucun intérêt pour le tour de France. Ma belle-mère, elle, le regarde religieusement chaque année sans manquer une seule étape, et s'étonne chaque fois de mon ignorance complète en la matière, jusqu'au nom du vainqueur qui m'est totalement inconnu (Ceci dit, avec le cas Armstrong, plus personne ne connait le nom du vainqueur).

  • Le soin que mon beau-père met à entretenir sa ligne svelte et mon ambition de cuisiner des repas savoureux pour nos hôtes peuvent paraître incompatibles. Raclette, choucroute, brownie, quiches et tartes : par certains aspects, je me demande s'il n'assimile pas un séjour chez nous à un régime – grossissant – obligatoire.

  • Nous avons quelques différends éducatifs. Nous n'avons pas la même façon de nous occuper d'un enfant qui pleure la nuit.

  • Une fois, je leur ai servi de la raie. Je les sais amateurs de poisson, mais, je ne sais pourquoi, la raie est un poisson tabou dans ma belle-famille. Je l'ai vite compris à leur air gêné et à leur silence contraint. Même avec une sauce à la normande.

  • Je pose parfois les questions qui dérangent, du genre : « Vous trouvez ça normal que la cousine des enfants (la fille du frère de mon mari) ait toujours une tétine à l'âge de huit ans ? » Iconoclaste et irrespectueux.

  • Je ne leur fais pas mettre la main à la pâte. Ils sont reçus, j'estime que c'est à moi de découper les tomates et la mozzarella. Mon beau-père aime les tomates-mozzarella, mais surtout si c'est lui qui les découpe. Idem pour mettre le couvert, débarrasser et faire la vaisselle.

  • J'aime les huîtres laiteuses, ils ne les supportent pas dans cet état.

  • Et, surtout, le pire du pire, ce qui me rend définitivement dangereusement irrécupérable à leurs yeux : je regarde – nous regardons, car en plus j'ai corrompu leur fils – Koh-lanta. Impossible de leur faire comprendre que cette émission n'est pas un programme immoral et choquant, une sorte d'Ile de la tentation où les candidats, vautrés à peu près nus dans la débauche et dans le sable chaud, se goinfrent de choses dégoûtantes, comme des vers de terre crus... ou des huîtres laiteuses. C'est pourtant faux – à part pour les vers de terre.

  Heureusement, nous avons un certain nombre de points communs qui nous rapprochent : je me régale de leurs coquilles Saint Jacques, ils raffolent de mon flan à la noix de coco, nos enfants leur ressemblent tous un peu, et ils croient toujours leur fils non-fumeur (il suffit de cacher le cendrier avant leur arrivée).

  Et vous, quels points d'achoppement insurmontables rencontrez-vous avec vos beaux-parents ?

Partager cet article

Repost 0
Published by Albane - dans Toutes
commenter cet article

commentaires

Stiop 03/11/2012 18:33

Ne change rien Albane, je suis certain que ta modestie te prive de parler des multiples raisons pour lesquelles tu es bellefillo-compatible. Un autre texte sur ce thème ?

Albane 05/11/2012 09:57



Merci Stiop, mais j'avoue ne pas pousser ma modestie (toute relative, car sinon... tiendrais-je un blog ?) jusqu'à détailler mes défauts sur ce même blog !



Alphonsine 03/11/2012 16:12

Mes beaux-parents ? Comment ça, j'ai des beaux-parents ? Ah oui, ceux qui ont refusé de venir à notre mariage parce que leur fils avait eu l'outrecuidance de choisir lui-même sa femme, et qu'elle
était loin de correspondre à ce qu'ils souhaitaient ?
Donc un seul point d'achoppement : j'ai piqué leur fils... Fallait oser !

Albane 05/11/2012 09:55



Ah oui, en effet. C'est quand-même un grave problème de société, ces femmes qui choisissent un mari sans demander auparavant sa main à ses parents.



labelette 03/11/2012 14:29

D'abord, je tiens à dire que moi, j'adore le régime grossissant que tu proposes (et auquel j'ai été soumis un soir : ce fut parfait).
Ensuite, je trouve qu'ils ont bien de la chance d'avoir une belle-fille comme toi.
Mes beaux parents? Ils pourraient faire l'objet d'un blog entier.

Albane 05/11/2012 09:53



Tu reviens quand tu veux poursuivre ton régime grossissant à la maison ! (on a toujours quelques kilos à prendre avant l'été).


J'espère au moins que tes beaux-parents apprécient ton blog ! Non ?



Ginger 03/11/2012 12:34

Tu m'as bien fait rire Albane, ils sont top cool tes beaup's, j'espère avoir le même genre un jour ! Mais du coup, il est encore un peu trop tôt pour témoigner pour moi...

Albane 05/11/2012 09:50



Si tu es vraiment intéressée, je t'informe que j'ai un beau-frère encore célibataire. Je te donne son numéro ?



Qui Suis-Je ?

  • : Les extraordinaires banalites d'Albane
  • Les extraordinaires banalites d'Albane
  • : La trentaine, mariée, des enfants, une vie tout à fait banale en somme. Sauf que, aussi banale soit elle, la vie nous réserve toujours de pittoresques surprises. Une conversation, une gaffe, une confidence, une rencontre, une anecdote... ce sont ces faits saillants de la vie de tous les jours que je me décide à mettre par écrit.
  • Contact

...et sur Hellocoton

Suivez-moi sur Hellocoton

Catégories