Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 octobre 2011 6 01 /10 /octobre /2011 09:54

  Ça y est ! J'ai récupéré le cahier de vie de mon fils, élève de moyenne section, et j'ai le loisir de le consulter pendant tout le week-end. Je dois même le rendre signé lundi matin, pour prouver que je l'ai bien regardé – attention les parents, les maîtresses vous surveillent ! La maman de Bastien trouvera grand profit à potasser le trombinoscope des élèves de la classe.

  Mais surtout, surtout, j'attendais avec impatience de lire la suite du splendide poème très pédagogique dont je ne connaissais encore que les premiers vers et dont je vous avais parlé il y a quelques jours. Je sais que vous êtes nombreux à avoir trouvé cette œuvre – qui, d'ailleurs, du point de vue littéraire, n'aurait pas fait rougir un Baudelaire ou un Musset, convenons-en – particulièrement admirable, et que vous bouillez littéralement d'impatience d'en connaître la suite afin de l'apprendre vous-mêmes à vos propres enfants. Enfin, non, pardon, c'est vrai que vous ne pouvez pas, pauvres parents que vous êtes, enseigner quoi que ce soit à votre descendance.

  La preuve : (Le nom de l'auteur n'est pas indiqué, hélas, trois fois hélas. Un génie anonyme qui mérite néanmoins toute notre admiration.)

 

Si j'étais tout le temps,

Tout le temps à la maison,

Je ne saurais pas de chanson,

Je n'aurais pas de copains,

Je jouerais seul dans mon coin,

Je ne saurais presque rien.


Mais moi, je vais à l'école,

Et, là, j'apprends, je rigole,

Et je deviens, mine de rien,

Chaque jour un peu plus grand.

 

  Moi aussi je rigole. Un peu jaune, mais je rigole. Et vous ?

Partager cet article

Repost 0
Published by Albane - dans Toutes
commenter cet article

commentaires

Ginger 03/10/2011 00:50


Le "presque" change quand même ENORMEMENT de choses, il me semble !!


Albane 03/10/2011 08:54



ça change tout, enfin... PRESQUE tout.



Sophie 01/10/2011 22:24


Moi je dis: c'est la directrice qui est à l'origine de ce poème, spécialement pour enfoncer le clou de la rentrée ratée de ton 2ème, et pour te donner mauvaise conscience... :D


Albane 03/10/2011 10:10



Ce serait une conspiration machiavélique ! Pourquoi pas ;)



virginieQ 01/10/2011 11:56


il me met mal à l'aise ce poème ...


Albane 01/10/2011 13:50



... tu n'es pas la seule !



Bien senti 01/10/2011 11:05


Mais on dit parfois qu'il n'y a que la vérité qui blesse : une remise en question s'impose-t-elle ?


Albane 01/10/2011 11:35



Qui a dit que j'étais blessée ? Choquée, oui, blessée... non !



Qui Suis-Je ?

  • : Les extraordinaires banalites d'Albane
  • Les extraordinaires banalites d'Albane
  • : La trentaine, mariée, des enfants, une vie tout à fait banale en somme. Sauf que, aussi banale soit elle, la vie nous réserve toujours de pittoresques surprises. Une conversation, une gaffe, une confidence, une rencontre, une anecdote... ce sont ces faits saillants de la vie de tous les jours que je me décide à mettre par écrit.
  • Contact

...et sur Hellocoton

Suivez-moi sur Hellocoton

Catégories