Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 octobre 2011 3 26 /10 /octobre /2011 07:28

  Il y a des gens qui ont le chic pour vous faire sentir, peut-être d'ailleurs sans trop le vouloir, à quel point vous n'êtes quand-même pas grand chose. Très très peu de chose. Un peu comme si Grand Schtroumpf rencontrait le même jour Napoléon, Charlemagne et César. Grand Schtroumpf a beau être le chef du village, il fait tout de même pâle figure à côté des trois autres.

  Avec Nathalie, c'est pareil.

  Et hier, en sortant les enfants au jardin du verger, je suis passée devant la maison de Nathalie, et, comme cela arrive une fois sur deux, je suis tombée sur elle. Nathalie est souriante, toujours polie, très bavarde, mais souvent pressée. Il faut dire que Nathalie a une vie bien remplie. Elle fait tout en mieux, tout en plus grand, tout en plus vite. Elle ne le fait pas exprès pour avoir l'air meilleure que les autres, même si certaines mauvaises langues pourraient le penser, non, c'est sa nature. Elle a trois fois plus d'énergie que les autres, voit trois fois plus grand, et semble disposer de trois fois plus de temps que les autres pour faire trois fois plus de choses chaque jour. Je vous explique.

  • Beaucoup de femmes ont un mari. J'ai un mari. Mais Nathalie et son mari s'aiment plus que les autres. D'ailleurs, si vous les croisez dans une soirée, vous les reconnaîtrez facilement, ils se serrent souvent dans leurs bras, tellement ils s'aiment beaucoup plus que les autres.

  • Beaucoup de gens ont des enfants. J'ai trois enfants. Mais Nathalie en a le double. Et attend son septième, en pleine forme, malgré les trajets incessants pour l'école, le collège, la garderie, le solfège, le judo, le cabinet médical, le supermarché.

  • La plupart des gens disposent d'un logement. Mon mari et moi habitons un appartement. Mais Nathalie et son mari, eux, possèdent quatre maisons dans le quartier, qu'ils louent à des particuliers, en plus de la leur, sans compter les deux studios indépendants qu'ils ont fait construire au fond de leur jardin.

  • Beaucoup de personnes ont un travail. Et se reposent, samedi et dimanche, de leurs efforts de la semaine. Le mari de Nathalie, lui, a un métier prenant, de gros horaires. Mais le week-end, il retrousse ses manches, et effectue les gros travaux d'aménagement de sa maison et l'entretien de ses autres propriétés.

  • Beaucoup de femmes ont des activités personnelles. Moi-même, comme vous le savez, je suis très fière de faire partie depuis peu de la « commission bidule » de l'école. Mais Nathalie, elle, a une profession qu'elle exerçait encore à mi-temps avant la naissance de son sixième, et se consacre à de nombreuses responsabilités associatives, des activités bénévoles, la gestion locative de leurs biens, sans compter l'apprentissage du norvégien, langue maternelle de sa belle-sœur et de ses neveux. D'ailleurs il a fallu trois mois pour que nous trouvions une date qui lui convienne pour prendre un café à la maison.

  • La plupart des gens aiment se reposer en vacances. Pendant ces vacances de la Toussaint, nous nous reposons en famille, chez nous, nous prenons notre temps. Nathalie aussi se repose, elle trouve que cela fait du bien de temps en temps de ne pas partir de chez soi. Sauf que pour mieux se reposer, elle a invité de très bons amis avec leurs cinq enfants. Tous les quinze, ils passent de très reposantes vacances. C'est ce qu'elle m'a expliqué devant sa porte tout en continuant à discuter avec les amis en question, car Nathalie est aussi capable de participer à deux conversations simultanées.

  Je n'ai pas la prétention de concurrencer Nathalie. Je ne vivrai jamais sur la même échelle, j'aurai toujours une toute petite vie gentille mais un peu médiocre en comparaison à la sienne. Et parfois, je me demande si ce n'est pas cette pensée qui donne à son expression souriante et avenante, quand je la rencontre, un soupçon de satisfaction et d'assurance.

  Vous croyez que cela l'impressionnerait si je lui dis que je tiens un blog ?

Partager cet article

Repost 0
Published by Albane - dans Toutes
commenter cet article

commentaires

Madame Sololine 27/10/2011 13:45


Ohla, des Nathalie, j'en ai des tas! et ma vie me semble chaque fois plus médiocre... Mais qui sait, peut-être sommes nous la Nathalie de quelqu'un ?? ça me plairait bie, ça ;)


Albane 27/10/2011 15:10



Pensée réconfortante ! Et peut-être une idée de bonne résolution pour l'année 2012 : devenir la Nathalie de quelqu'un. Ce serait bon pour le moral :)



Christine 27/10/2011 09:18


J'en connais des Nathalie... même dans ma proche famille ; et j'ai beau avoir bientôt 51 ans, un sentiment de culpabilité et d'infériorité m'envahit chaque fois que je les rencontre, c'est plus
fort que moi ! On devrait peut-être former un club "serrons-nous les coudes contre les Nathalie" !


Albane 27/10/2011 10:17



Je déclare le club "Serrons-nous les coudes contre les Nathalie" ouvert ! Bienvenue à tous ceux qui le souhaitent.



Ginger 26/10/2011 11:06


C'est vrai qu'elle a beaucoup de choses pour elle, mais il lui manque quand même l'essentiel : ta glamour attitude !


Albane 26/10/2011 19:18



On ne peut pas tout avoir !



Qui Suis-Je ?

  • : Les extraordinaires banalites d'Albane
  • Les extraordinaires banalites d'Albane
  • : La trentaine, mariée, des enfants, une vie tout à fait banale en somme. Sauf que, aussi banale soit elle, la vie nous réserve toujours de pittoresques surprises. Une conversation, une gaffe, une confidence, une rencontre, une anecdote... ce sont ces faits saillants de la vie de tous les jours que je me décide à mettre par écrit.
  • Contact

...et sur Hellocoton

Suivez-moi sur Hellocoton

Catégories