Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 juin 2013 1 24 /06 /juin /2013 07:00

C'est une situation qui arrive continuellement : rencontrer une personne pour la toute première fois, surtout une personne que l'on pense être amené à voir et à revoir régulièrement, ou une personne qui, d'une façon ou d'une autre, a de l'importance dans notre vie ou dans celle de l'un de nos proches.

Bien-sûr, à la première entrevue, on essaie de se faire une idée de son interlocuteur, de faire sa connaissance.

Quelles sont ses origines et son éducation, ses qualités et ses défauts, son tempérament et son caractère, ses rêves et ses déceptions, sa vision des choses et de la vie ? Derrière les traits du visage, derrière la posture et la silhouette, c'est un mystère complet, une énigme totale qui nous est livrée.

Cela s'explique peut-être par mon goût pour les romans policiers, ou par une certaine tendance à la curiosité, à moins que cela ne soit l'attitude universelle de qui s'intéresse un tant soit peu à son prochain, mais en tout cas dans ces circonstances, je poursuis le même but : résoudre l'énigme.

En trouver la clé.

La clé, c'est le mobile principal, le penchant prépondérant, la cause initiale auxquels répondent la plupart des faits et gestes d'un individu. Trouver la clé, c'est commencer à percer les mécanismes de l'esprit, les rouages du cœur, les ressorts de l'âme ; c'est commencer à comprendre et à connaître.

Il y a ceux qui n'agissent que pour obtenir l'admiration de leurs proches ; quelques uns, comme Tante Ursule, qui sont minés par leur tendance à comparer perpétuellement leur propre situation à celle des autres ; d'anciens enfants gâtés qui considèrent que tout leur est dû, des enfants écrasés par leurs parents et qui cherchent désespérément à conquérir leur estime, des ambitieux qui mettent tout en œuvre pour parvenir à leur but, des trop gentils qui passent leur temps à accepter que les autres leur marchent sur les pieds, de faux originaux qui veulent en permanence épater la galerie... et tant d'autres.

Évidemment, il y a souvent des surprises... Il faut parfois une deuxième clé, ou une troisième, ou un trousseau entier, pour résoudre l'énigme. Il y a des verrous difficiles à forcer, des cadenas, des chaînes et des loquets. Il y a des portes qui résistent, et d'autres qui cèdent à la première pression ; des ressorts cassés et des mécanismes grippés. Il est aussi des cloisons fermées sans l'ombre d'une serrure...

J'ai l'impression que, parfois, la clé d'une vie tient en quelques mots.

 

cles.jpg

 

Et vous, qu'en pensez-vous ?

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Partager cet article

Repost 0
Published by Albane - dans Toutes
commenter cet article

commentaires

Alfred 26/06/2013 21:07

Je pense que la clef se révèle toujours avec un bon verre de rhum au coin du feu.

Albane 27/06/2013 18:13



Même avec seulement un bon verre de rhum et pas de coin du feu, d'ailleurs...



clarou 26/06/2013 16:21

Bel article, chère Albane!

Y a-t-il quelque chose de plus complexe au monde que le cerveau humain?

Albane 27/06/2013 18:13



Merci Clarou ! Non, rien de plus complexe et d'aussi passionnant...



sous les galets 25/06/2013 13:19

bravo bravo, tu as tout dit..quel talent Albane, et comme toi je crois que la clé tient souvent en quelques mots...qu'il faut bien choisir. Des bises

Albane 25/06/2013 15:25



Merci, Galéa, merci beaucoup, je suis très touchée. Le plus difficile étant peut-être de trouver les clés de sa propre vie...


Je t'embrasse !



La Belette 24/06/2013 23:07

Cela dit quand il y a trop de clés, on finit par aller ailleurs...

Albane 25/06/2013 15:24



Exact. On n'est pas tous des serruriers chinois...



anacoluthe 24/06/2013 12:41

Gling dans ma tête à la lecture de ton billet, qui met des mots sur quelque chose que je fais sans y penser... Observer la nature humaine, je trouve que c'est toujours passionnant, à vrai dire !

Albane 25/06/2013 15:23



Oui, c'est vrai, et puis c'est une distraction économique (par exemple plus que faire les soldes...)



Qui Suis-Je ?

  • : Les extraordinaires banalites d'Albane
  • Les extraordinaires banalites d'Albane
  • : La trentaine, mariée, des enfants, une vie tout à fait banale en somme. Sauf que, aussi banale soit elle, la vie nous réserve toujours de pittoresques surprises. Une conversation, une gaffe, une confidence, une rencontre, une anecdote... ce sont ces faits saillants de la vie de tous les jours que je me décide à mettre par écrit.
  • Contact

...et sur Hellocoton

Suivez-moi sur Hellocoton

Catégories