Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 mai 2012 3 16 /05 /mai /2012 07:00

  Le mois de mai est désormais bien entamé, et il est grand temps de prévoir le programme de nos vacances d'été.

  Pour ma part, c'est fait. J'ai réservé mon séjour dans un endroit que je connais pour y avoir à plusieurs reprises passé quelques jours. C'est un établissement renommé qui ne désemplit pas, bien au contraire. Le niveau des prestations y est tout à fait satisfaisant : pension complète, chambres lumineuses parfaitement aménagées avec salle de bains confortable, service hôtelier impeccable (vous n'avez qu'à appuyer sur un petit bouton pour qu'aussitôt quelqu'un s'enquière de vos besoins), télévision et téléphone évidemment. Vous disposez aussi d'un grand parc, de halls vastes et accueillants, d'une cafétéria, d'une bibliothèque.

  Un coup de fil suffit pour réserver, mais attention, il faut souvent s'y prendre plusieurs mois à l'avance. L'accueil est très souple : il vous suffit de donner une date approximative d'arrivée, et, que vous débarquiez quelques jours plus tôt ou quelques jours plus tard, en cours de journée ou en pleine nuit, vous êtes toujours accueillie avec le même soin et le même empressement. Mon séjour aura lieu début septembre, peut-être fin août.

  Certains critiquent parfois les repas, jugés trop peu gastronomiques, ou la décoration un peu impersonnelle des chambres et des couloirs. Ce n'est certes pas le Ritz ou le Georges V, mais pour un établissement à vocation familiale, et aux tarifs plus qu'abordables, c'est on ne peut plus correct. Je connais une mère de famille de cinq enfants qui me disait adorer y séjourner. Du repos, pas de cuisine, ni de ménage, aucun lit à faire... elle en rêvait encore plusieurs années après.

  Ce qui change le plus dans ce genre de vacances, c'est qu'on y part seule, sans mari, sans enfants, pour changer de rythme, profiter d'un repos généreusement offert et amplement mérité.

  Seule... ou presque. Parce que ce séjour est avant tout l'histoire d'une rencontre.

  Vous arrivez seule, mais vous repartez à deux. Une personne dont vous ne connaissiez éventuellement même pas le prénom la veille, va partager votre chambre tout au long de votre séjour. C'est un inconnu, et pourtant votre rencontre restera gravée dans votre mémoire à jamais – il y a même toutes les chances pour que vous en fêtiez chaque année l'anniversaire. Il fera partie de votre famille. Quelques semaines plus tard, vous aurez du mal à imaginer votre vie sans lui.

  Cet été, après une telle rencontre, je ne reviendrai pas les bras chargés de souvenirs de vacances. En tout et pour tout, je rapporterai un petit bracelet bleu ou rose indiquant un prénom et une date de naissance, que je rangerai précieusement avec ceux de mes trois aînés, un certain nombre de photos, et le souvenir indélébile du tout premier regard que nous aurons échangé.

Partager cet article

Repost 0
Published by Albane - dans Toutes
commenter cet article

commentaires

Albane 23/05/2012 15:54

Bravo pour ce texte ô combien émouvant ! Et toutes mes félicitations :)

Albane 24/05/2012 22:21



Merci Albane, à bientôt !



virginieQ 20/05/2012 23:50

si tu me voyais ... j'ai un sourire béat sur le visage après avoir lu et relu cet article. Félicitations pour ce choix de vacances inoubliables !

Albane 24/05/2012 22:20



Merci Virginie, tes félicitations me touchent beaucoup. La destination ne sera pas très exotique, mais inoubliable, oui !



Ginger 20/05/2012 09:13

Au risque de me répéter : bravo bravo !

Et au fait, je peux m'incruster pour quelques jours ?

Albane 24/05/2012 22:20



Merci merci ! T'incruster quelques jours... si tu es prête à dormir sur un fauteuil et à être réveillée sans arrêt par des pleurs de bébés ou le passage du personnel, pas de problème.



Alphonsine 18/05/2012 10:49

J'avoue qu'à la première lecture je n'avais pas compris... honte à moi qui ait fréquenté ce genre d'endroits six fois dans ma vie.
Félicitations pour cette bonne nouvelle ! Ce n'est que du bonheur.
Et re-félicitations pour ce joli texte. Dorénavant je pourrai même te citer !

Albane 19/05/2012 13:37



Tes félicitations me touchent beaucoup, merci. J'avoue que j'ai pris plaisir à égarer un peu mes lecteurs...



Stiop 18/05/2012 09:13

Vibrante déclaration d'amour aux enfants et à la beauté que constitue une naissance. J'ai fréquenté 3 fois le même type d'établissement, dans une situation différente de la tienne, certes, mais
avec une émotion que tous les mots du dictionnaire auraient de la peine à décrire.

Albane 19/05/2012 13:37



Il y a des choses qui se passent de mots.



Qui Suis-Je ?

  • : Les extraordinaires banalites d'Albane
  • Les extraordinaires banalites d'Albane
  • : La trentaine, mariée, des enfants, une vie tout à fait banale en somme. Sauf que, aussi banale soit elle, la vie nous réserve toujours de pittoresques surprises. Une conversation, une gaffe, une confidence, une rencontre, une anecdote... ce sont ces faits saillants de la vie de tous les jours que je me décide à mettre par écrit.
  • Contact

...et sur Hellocoton

Suivez-moi sur Hellocoton

Catégories